Err

Quel(s) luminaire(s) pour la salle de bain ?

Hermétisme à l’humidité, puissance lumineuse, confort visuel, design… Autant de critères pour choisir les luminaires de la salle d’eau. Voici quelques conseils pour obtenir le parfait éclairage de salle de bains.

B-A.BA de l’éclairage salle de bains

À la fois pièce fonctionnelle et lieu de détente, la salle d’eau doit être parfaitement éclairée pour procurer aux usagers confort et commodité, car en plus de la toilette quotidienne, la salle de bains accueille d’autres activités : soins, épilation, coiffure, mise en beauté…
Beaucoup de salles de bains ne disposant pas de fenêtre, la première règle consiste à installer des lampes fournissant une lumière blanche, proche de la lumière naturelle. Afin d’assurer le confort visuel dans chaque situation, il convient également d’associer éclairage général et fonctionnel.
Inutile de préciser que les luminaires salle de bains doivent présenter un indice de protection et une classe adaptés selon le volume où ils sont installés, tels que défini par la norme NF C15-100.

Bien penser son éclairage de salle de bains

Pour éclairer intégralement la pièce, l’éclairage général est souvent installé au plafond. Il doit permettre d’y voir clair à toute heure. Dans ce cas, vous avez le choix entre un plafonnier de salle de bains ou une série de spots en saillie ou encastrés en faux plafond, qui offrent une lumière douce, mais enveloppante.
L’éclairage fonctionnel quant à lui, s’applique aux zones de préparation qui nécessitent de la précision. Des spots orientables ou des appliques murales de part et d’autre du miroir du lavabo se valent autant qu’une réglette au-dessus, pour fournir une luminosité franche, non éblouissante.
Enfin, pour créer une véritable atmosphère, rien ne vous empêche d’ajouter des rubans LED par petites touches ou des décorations lumineuses LED d’intensité, de couleur et de température variables…